LA VIE COMME

ESPACE SCÉNIQUE

La vie comme espace scénique

Photo : Cécile Cellerier

Actualités

 

Cocktail bénéfice 10 anniversaire

Sous les projecteurs de notre 10ᵉ anniversaire, nous vous invitons chaleureusement à participer à notre cocktail bénéfice sous la présidence d’honneur de l’honorable Mᵉ Robert Pidgeon, associé-conseil chez Cain Lamarre et juge en chef associé à la Cour supérieure de Québec à la retraite, le 2 mai prochain à 17h à la Maison pour la danse. 

Nous sommes reconnaissants de votre soutien essentiel, que ce soit par votre présence ou par un don direct à notre organisme.

 

Lauréat du Prix Ville de Québec

Le 20 novembre dernier, Le Papillon Blanc Danse a eu l’honneur de recevoir le Prix Ville de Québec lors des Prix d’excellence des arts et de la culture 2023, une distinction exceptionnelle qui souligne bien notre 10e anniversaire.  Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude envers toutes les personnes qui se sont impliquées au fil des ans.

Merci à chacun et chacune d’entre vous pour votre soutien inestimable et félicitations aux lauréats et finalistes.

Marie-Noëlle Goy, directrice générale et artistique et Catherine Vallières-Roland, Conseillère municipale du district de Montcalm–Saint-Sacrement et responsable de la culture. 

10 ans de mouvement

Depuis le 24 septembre 2013, Le Papillon Blanc Danse s’est engagé à offrir la danse comme un récit vivant aux personnes vulnérables.

Une décennie plus tard, cette mission s’est épanouie, métamorphosant chaque mouvement en des chapitres d’une histoire collective, tissée avec des fils de résilience, d’espoir, et de beauté.

Cartographie du Tendre

La poésie surgit de nul part et de partout à la fois. Le mouvement s’invite, s’infiltre, se dissimule ou s’exclame.

La rencontre, ce lieu d’échange hors espace-temps provoqué ou échappé est ce sur quoi s’appuie toute ma démarche. J’explore les différents paysages qui me relient à moi-même, à l’autre, au tout autre, à l’existence.

Je cherche ce lien poreux du regard, du touché, du mouvement afin d’explorer LA VIE COMME ESPACE SCÉNIQUE.

Marie-Noëlle Goy